Archives d’Auteur: phelly

7 bonnes raisons de visiter la Maison du Libre le 29 novembre

mdl214samedi

 

  1. parce que cela fait seulement 6 mois que la Maison du Libre a déménagé au 214, rue Jean Jaurès, et qu’un nouveau local ça se visite
  2. parce qu’ils se sont installés dans une ancienne agence bancaire désaffectée et qu’ils ne manquent pas d’imagination pour l’aménager
  3. parce que le Libre s’y décline sous toutes ses formes : logiciels, licences Creative Commons, matériel
  4. parce qu’un Fablab à toujours le don de titiller les envies de créativité des bibliothécaires ; le Ty Fab encore plus!
  5. parce que ce n’est pas qu’un local associatif : c’est aussi une pépinière où d’autres associations, des entreprises viennent travailler et où les projets infusent
  6. parce que c’est Alice Pennors des Chats cosmiques qui fait la visite!
  7. et aussi parce que c’est Doc@Brest qui organise, bien sûr

Rendez-vous donc à 18h, le mardi 29 novembre, au 214 rue Jean Jaurès. Inscription préalable nécessaire en suivant le lien http://huit.re/sinscrire (15 personnes maximum)

Poster un commentaire

Classé dans A venir, Visites

Visite de l’atelier Canopé à Brest : le compte-rendu

Merci à la documentaliste de l’Atelier Canopé de Brest, Brigitte Pennec, qui a organisé la visite proposée par Doc@Brest le 29 février dernier. Ce fut une visite enrichissante et inspirante! Vous pouvez retrouver les photos de la visite sur Flickr.

Corinne Prigent, la directrice, et  Céline Boureau, médiatrice numérique, nous ont accueilli et présenté l’atelier, ses missions et ses locaux.
canope1
L’atelier Canopé emploie 6 personnes à Brest (16 rue Clémenceau). Il fait partie du réseau Canopé, « réseau de création et d’accompagnement pédagogique ». C’est un service de l’Education Nationale, pour les enseignants du premier et du second degré du public et du privé. C’est le successeur du réseau SCEREN-CNDP.
Ses missions :  accueil, animation, formation, prêt et vente de documents et de ressources pédagogiques, conseil
L’atelier propose la consultation libre et gratuite de documents à tout public. Une recherche peut-être faite au préalable sur le catalogue en ligne
Le prêt de documents (livres, jeux…) et de matériel se fait sur abonnement payant. Un service de dépôt des livres est proposé  pour les  professionnels du sud Finistère à médiathèque de l’ESPE de Quimper
canope2canope3
D’autres services complémentaires sont proposés
  •     formations aux enseignants et aux personnes qui gravitent autour de l’enseignement (formations gratuites, ouvertes à tous sur inscription en ligne)
  •     accompagnement pédagogique sur un projet (ex : aide au choix de l’outil (quel matériel choisir pour faire un sketch en classe ?))
  •     Conseils aux collectivités : l’atelier testent des outils numérique pour aider les établissements scolaires et collectivités  dans leur choix d’équipement  (ex. récemment le conseil départemental du Finistère a demandé l’avis de Canopé pour l’achat de tablettes pour les collèges). 
Visite du bâtiment
au rez-de-chaussée
-accueil, librairie, salon numérique permanent, où le public peut tester (seul ou aidé) du matériel (visualiseur, ordinateur, tablettes, valises pédagogiques…)
– salle pour l’expérimentation équipée en autre d’une imprimante 3 D : nous avons pu voir des dominos réalisés par des élèves de collège dans le cadre d’un cours de mathématique.
– une grande salle de documentation (bibliothèque et ludothèque).
La bibliothèque évolue vers le numérique : 
  • la bibliobox : un petit boîtier où sont déposés des documents numériques que peuvent télécharger les enseignants. 
  •  4 ou 5 tablettes avec des applications par disciplines
  •  des liseuses 
canope4canope5
La ludothèque : plus de  1 000 jeux pour les enfants de 0 à 18 ans, la majorité pour le cycle 1 (2-6 ans)
L’atelier Canopé repère les jeux que peuvent utiliser les enseignants pour développer certaines compétences (mathématiques, musique…) chez les enfants. Il rédige une fiche pédagogique par jeu. Elle explique les compétences qui peuvent être travaillées avec ce jeu. Des fiches descriptives en ligne peuvent être retrouvées pour les différents jeux sur le site .
canope6
A l’étage
Une salle de formation pouvant accueillir 25 personnes.
canope7

 

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur, Visites

Wikipédia comme outil de travail professionnel : le compte-rendu

Merci à Télécom Bretagne qui a accueilli cette double conférence, qui a réuni une quinzaine de personnes.
Merci à Nicolas Jullien et à Gaëlle Fily pour leurs présentations et leurs analyses, très intéressantes et complémentaires.
Merci aux participants pour leurs questions et pour la richesse des échanges.
Et enfin, merci à Clément Dupiech de Télécom Bretagne, qui a organisé cette rencontre et qui a rédigé le compte-rendu ci-dessous.
 

1ere partie : L’évolution de la réputation de Wikipédia par Nicolas JULLIEN

IMG_20160225_175002

Question de la véracité des sources :

Des centaines de millions de personnes participent à améliorer le contenu des articles de Wikipedia et ils ne sont pas tous scientifiques. On peut contribuer à la création de contenu de manière identifié où de façon anonyme.

Est-ce vraiment une encyclopédie ? 

  • Organisation hiérarchisée
  • Le contrôle se fait a posteriori
  • Wikipédia est devenue une encyclopédie multimédia
  • Il existe des pages très complètes (comme pour une encyclopédie classique) Exemple de l’article sur Ville de Brest (Mais il n’y a pas de vérification possible)
  • D’autres articles sont au contraire vides : Exemple : Marsouin ou François Cuillandre
140 langues (5 millions d’articles en anglais) mais peu de recouvrement entre les langues (certains articles ne sont disponibles que dans une seule langue) C’est pourtant le même système quelque soit la langue. 1% des articles sont présents en 4 langues (français, néérlandais, allemand, japonais)

Débat sur la solidité de cette base de connaissance : 

Comparaison avec les encyclopédies classiques. Mais peut-on comparer une encyclopédie proposant 50 000 articles avec une autre qui en propose 5 millions ?
(30% des articles scientifiques publiés en dans le domaine médical comportent des erreurs.)
80% des contributeurs sont des hommes. Bac+3 minimum le plus souvent.
Point de vue Nord américain : Exemple de l’article sur l’interruption volontaire de grossesse où il y a le point de vue des différentes religions, ce qui dans un pays laïque ne devrait pas exister.
Sujets à la mode : l’annonce des gouvernements est instantanément ajoutée. Les autres sujets prennent plus de temps à apparaître.
Usage : Médicaments : Wikipédia est très utilisée par les consommateurs de produits médicaux car elle est complémentaires des autres sources

Mais comment faisait-on avant ?

  • Universalis (pour les riches)
  • Quid (pour les moins fortunés)
  • ou bien, on se déplaçait à la bibliothèque avec les contraintes d’horaires que cela suppose
Wikipédia est accessible en ligne gratuitement et tout le temps. Elle est de plus ou moins qualité / complète mais permet de trouver des sources et des bibliographies.
Wikipédia dit : “nous ne sommes qu’un point d’entrée vers des ressources plus complètes.”

Comment savoir si c’est un “bon article” ? 

  • Plus un article est long plus il est de qualité
  • Plus il y a de références, plus il est de qualité
  • Plus il y a de contributeurs, meilleur il sera

Domaines : 

  • Beaucoup en fonction de l’actualité
  • articles de base qu’on trouve dans un bon dictionnaire encyclopédique (exemple : la 2de guerre mondiale)

Conclusion : 

Il faut un regard critique. Il faut utiliser Wikipédia mais pas seulement.
Il faut apprendre à utiliser un document et évaluer sa pertinence est nécessaire
Comment et où éduquer nos enfants à la recherche documentaire ? Comment leur apprendre à évaluer les sources d’information ?
Enquête de Marsouin sur l’utilisation de Wikipédia :
Il existe encore beaucoup d’a priori sur Wikipedia. Discours des professeurs de lycée : “Wikipédia n’est pas sûr” et les lycéens le pensent également. Ils utilisent Wikipédia à titre personnel, mais à titre “professionnel” ils ne l’utilisent pas ou si ils le font, ils ne le disent pas.
Wikipédia est devenu un outil incontournable pour la recherche d’information, mais comme pour n’importe quelle autre source, il faut recouper et vérifier les informations.
 

2ème partie : Retour d’expérience d’un projet réalisé sur Wikipédia en collaboration avec le conservatoire botanique par Gaëlle FILY

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gaëlle Fily présente le projet réalisé en partenariat avec le Conservatoire Botanique National de Brest

Bilan complet des journées contributives Wikipédia au Conservatoire botanique national de Brest : http://www.a-brest.net/article18835.html
Présentation de Wikimedia France : association 1901 qui travaille sur plusieurs projets collaboratifs (encyclopédie wikipédia, dictionnaires, contenus pédagogiques, …)

Chronographie : 

  • 2011 : création d’un groupe local Wikipédia : “Brest ville Wikipédia” Collecte de photos sur le pays de Brest
  • 2012 : contact avec structures locales et collectivités : Élaboration d’un herbier
  • été 2012 : Tonnerre de Brest : Partage de nombreuses photos
  • 2014 : Tournant → naissance d’un groupe local autour du sport puis sur Victor Segalen.
  • Couverture d’événement : manifestations sportives, fête de la musique, jeudis du port, arrivée de l’Hermione
  • 2015 : Échange avec un contributeur pour rendre visible les richesses du patrimoine local : conservatoire botanique et Musée des beaux arts.

Le conservatoire botanique (contact : Charlotte DISSEZ) Plusieurs objectifs :

  • Faire découvrir la richesse de la flore et donner envie de la préserver
  • Participer à un projet collaboratif sur le territoire
  • S’afficher comme centre de ressources (communication)
  • Valoriser les espèces végétales au coeur de l’action du conservatoire
  • Susciter de nouveaux évènements de ce type

Contributeurs Wikipédia :

Appel aux volontaires
Les photos ne suffisaient plus → Création d’articles écrits

Objectifs : 

  • Illustrer des articles sans photos
  • Compléter les articles existants
  • Que l’international puisse profiter des compétences locales
  • Créer une dynamique avec un événement convivial
  • Accueillir de nouveaux contributeurs
  • Créer du lien social

Enjeux communs : 

“Sensibiliser et informer le grand public sur une meilleure connaissance de son environnement.”

Organisation : 

Visite des serres : pour préparer les prises de photos (savoir qu’elles sont les espèces les plus accessibles sur le site) → 32 espèces étiquetées
Visite du centre de documentation pour comprendre le plan de classement
Été 2015 = 10 espèces retenues (1 espèce sélectionnée pour faire un test : Aloe Suzanae)
Accès gratuit durant les 2 mois aux serres
11 contributeurs lors d’un week-end
1 journée pour le travail documentaire

Résultats : 

  • 10 articles créés
  • 240 photos ajoutées sur les 32 espèces
  • les contributeurs se sont montrés curieux et volontaires
  • Articles parfois disparates (iI n’y a pas eu d’erreur mais quelques problèmes de vocabulaire employé)
  • 1 article a obtenu le label de “bon article”
  • Les photos peuvent servir dans d’autres projets. (par exemple : pour les articles dans les autres langues)
75% des sources étaient en anglais. Ce n’était pas simple pour tout le monde

Profil type du contributeur :

Oiseau de nuit, passionné par la philosophie de Wikipédia. Leur carburant est le fait de savoir qu’ils sont lus.
Âges :  WikiBrest = jeune retraité
Wikipédia =  plus de jeunes / étudiants/ Adultes sans enfant
principalement des hommes
Divers:
Autres projets autour de Wikipedia : 
Wikipédia Library : Demander aux bibliothécaires d’ajouter des références bibliographiques à des articles existants.
#1Lib1Ref (permet d’indiquer que la référence a été ajouté par un bibliothécaire) 
{{citation needed}} (signale une affirmation / information dans l’article qui a besoin d’être sourcée rapidement, sous peine d’être sinon supprimée de l’article)
Il a fallu faire comprendre que Wikipédia n’était pas un espace de communication
Réflexion dans la salle : “On ne peut pas écrire sur tout. Il faut un minimum de connaissances/ compétences

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Venez découvrir l’atelier Canopé à Brest!

Salon numérique de l'Atelier Canopé à Brest

Salon numérique de l’Atelier Canopé à Brest

 

Quand un enseignant brestois cherche à se former sur les tableaux blancs interactifs, à qui s’adresse-t-il? à l’Atelier Canopé bien sûr! De la production de ressources pédagogiques à la formation à l’utilisation des dernières technologies, en passant par des conseils pour faire évoluer l’enseignement au quotidien, l’Atelier Canopé de Brest aide les acteurs éducatifs du Finistère à mettre pied en toute confiance dans le XXIè siècle!

Mais alors, à quoi peut bien ressembler le Centre de documentation d’une structure aussi résolument tournée vers le numérique?

Venez le découvrir en participant à la visite proposée par le réseau Doc@Brest le lundi 29 février prochain de 17h30 à 18h15. La visite sera suivie d’un Open Tea (réunion mensuelle des membres du Réseau Doc@Brest, ouverte à tous)

Inscriptions sur http://huit.re/sinscrire

Poster un commentaire

Classé dans A venir, Visites

Atelier Flash : créez vos infographies avec Piktochart

« – Au fait, le prochain atelier de Doc@Brest, c’est quand?
– Ben c’est jeudi prochain, on va causer visuels et communication! »

Infographic by Daniel Zeevi CC-BY-ND

Infographic by Daniel Zeevi CC-BY-ND

 
Quand exactement? jeudi 11 février de 12h15 à 13h15
Où? à la Cantine numérique de Brest (faculté des Lettres)
À quel sujet? Découvrez Piktochart, un outil en ligne gratuit de création d’infographies, pour rendre votre communication et vos rapports plus visuels et plus attractifs!
Qui anime? Mathilde Chocat de l’Adeupa de Brest

Comment s’inscrire?
http://huit.re/sinscrire (limité à 12 places maximum)

 

Poster un commentaire

Classé dans A venir

Je dessine ma veille, compte-rendu et photos

[par Catherine Brétéché, du réseau des bibliothèques de Brest.]

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai assisté à un atelier organisé par le collectif Doc@Brest : « Je dessine ma veille ».

 

Image Mickey Sun CC-BY-SA

Image Mickey Sun CC-BY-SA

Il s’agissait bien d’un atelier et non d’une formation, ni d’une démonstration d’outils. Le but était de faire le point sur la façon dont nous organisons notre veille actuelle, qu’elle soit professionnelle ou personnelle, et d’échanger, de questionner.

Je vous fais un retour plutôt axé sur l’objectif et sur l’idée è il s’agissait en effet d’un travail personnel, comme expliqué ci-dessous dans le déroulement.

 

DÉROULEMENT

Le fil rouge, les questions à se poser : Je veille sur quoi ? (quels sujets ?), je veille avec quels outils ? (le papier, les carnets sont des outils de veille !), comment j’archive et comment je trie mes résultats ?, je veille pour qui ?, quels outils de diffusion ?

45 minutes de travail personnel è on répond aux questions précédentes en dessinant, en se servant de toutes les couleurs possibles, en mode « mindmapping » – « carte heuristique »

15 minutes d’échange par groupe de 4. On identifie les points faibles avec des gommettes bleues, ce qui permet lors de la restitution de lancer rapidement la discussion sur ce qui nous pose problème… mais le temps d’échange était quand même trop court!

Illustration par l’exemple…

 

IMG_0058 IMG_0053 IMG_0054 IMG_0055 IMG_0056 IMG_0057

 

Bref, tout le monde fait de la veille sans en avoir conscience ! La méthode proposée est intéressante et ludique, cela donne envie d’approfondir le sujet, notamment concernant la veille collective et les outils de diffusion, entre collègues et en direction des publics ! Justement cela tombe bien car…

Doc@Brest proposera en 2016 plusieurs ateliers consacrés à l’utilisation des outils de veille. L’occasion d’apprendre, d’échanger, de bénéficier de l’expérience des collègues des BU, Centres de doc, bibliothèques spécialisés etc.

 

DES LIENS POUR APPROFONDIR

  • L’article sur le Personal Knowledge Management dans Wikipédia

– en anglais (plus complet) https://en.wikipedia.org/wiki/Personal_knowledge_management
– en français https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestion_des_connaissances_personnelles

  • Trois outils qui ont été évoqués dans mon groupe de restitution
    • Pocket sur getpocket.com pour « ranger » rapidement un contenu web qu’on souhaite « lire plus tard » (on peut installer un module sur Firefox ou Chrome pour en faciliter l’usage au quotidien)
    • Framabag.org : l’équivalent « Libre » de Pocket (les deux sont gratuits, mais chez Pocket il y a un modèle commercial derrière, « si c’est gratuit c’est toi le produit », comme on dit)
    • symbaloo.com : recommandé pour archiver du contenu dans un format visuel plus agréable que Delicious ou Diigo https://www.youtube.com/watch?v=4e9KQ7hPfVw

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur

Je dessine ma veille : atelier à la Cantine de Brest le jeudi 17 décembre

Image Mickey Sun CC-BY-SA

Image Mickey Sun CC-BY-SA

Peut-être faites-vous déjà de la veille comme M. Jourdain, sans le savoir… Ou bien vous vous perdez dans le fatras des outils que vous avez testés et n’arrivez plus à suivre le(s) flux…

Dans tous les cas cet atelier est fait pour vous!

1 heure pour réfléchir à votre veille, et échanger avec d’autres veilleurs…

Pour, au-delà des Feedly, Netvibes, Twitter et autres Delicious, se poser les bonnes questions : sur quoi je veille/souhaite faire de la veille? pourquoi? pour qui?

Quand? le jeudi 17 décembre de 12h à 13h

Où? à la Cantine numérique de Brest

Quel matériel? venez avec vos crayons de couleurs, feutres… ou bien avec votre ordinateur équipé de votre logiciel de Mindmapping préféré!

Qui? Animation : Perrine Helly

Inscription via le formulaire en ligne : http://petitlien.fr/sinscrire 15 personnes maximum

 

NB : cet atelier est proposé en partenariat avec la Cantine numérique de Brest. Merci @AnDaolVras! (voir la Charte Doc@Brest / Cantine)

1 commentaire

Classé dans A venir

Visite du Centre de ressources de l’ITES

visite-ITES-docabrestCe mardi 17 mars, quelques doc@Brestoises aventureuses se sont rendues aux confins orientaux du territoire de Brest, pour visiter le Centre de Ressources Documentaires de l’ITES (Institut pour le Travail Educatif et Social). Géré par la Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence du Finistère, cet établissement prépare aux diplômes d’Etat des formations initiales, de niveau bac ou post-bac : assistant de service social, éducateur spécialisé, moniteur éducateur… etc

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur, Visites

Zotero ou Diigo?

zotero_512x512x32

diigo

Compte-rendu de l’atelier flash à la Cantine sur Zotero et Diigo.

Après un aperçu de ce que donnerait un duel de Zotero et de Diigo sur Google Fight, nous avons essayé de comparer les deux outils dans différents domaines : installation, indexation, partage, publication de liens, confidentialité…

Un tableau permet de récapituler les différentes fonctionnalités.

Conclusion : si Zotero se prête bien à la publication de bibliographies élaborées, en particulier dans des logiciels de traitement de texte tels que Word ou OpenOffice, Diigo est bien plus adapté à l’environnement du web et en particulier aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter!

Pour finir, Mehdi a accepté de se prêter au jeu de l’improvisation et a résumé la séance en 5 diapos (qu’il n’avait jamais vues avant) Merci à lui!

Et merci à la Cantine numérique de Brest pour son accueil.

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur

Notes sur l’atelier « Droits d’auteur en bibliothèque » du 8 octobre

Image

 

Merci à la bibliothèque d’étude qui a accueilli cet atelier! Il y a eu 18 participants, dont 11 venus du réseau des médiathèques de Brest.

* Pourquoi une Copy Party? (Perrine Helly, BU Santé)

– un événement festif et militant

– pour faire connaître à nos publics cette possibilité de copie privée à partir des documents de la bibliothèque

– pour former les professionnels aux subtilités du droit d’auteur en bibliothèque

– pour comprendre l’esprit de la loi actuelle, ses limites et éventuellement faire bouger les lignes

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur