Interview Doc@Brest : Myriam étudiante de la licence pro « métiers du livre : documentation et bibliothèques »

Doc@Brest inaugure ses interviews de pros par des pros (ou des futurs pros) ! L’objectif est de mettre en lumière la diversité des parcours, des métiers, des lieux d’information, des envies et la richesse des approches autour de Brest.

Si vous avez envie de faire découvrir votre parcours/métier ou bien que vous souhaitez vous aussi publier des interviews, contactez-nous à docabrest@ntymail.com !

Nous pourrons ainsi faire une très belle cartographie et faciliter le lien entre les acteurs du territoire brestois !

Et pour commencer, quoi de mieux que la présentation d’une étudiante en reconversion, sa formation, son parcours, son stage et ses envies ? Si vous avez des questions complémentaires à lui poser directement, passez par doc@Brest qui fera suivre !

Fanny : Bonjour Myriam, j’ai proposé de t’interviewer car plusieurs personnes qui souhaitent faire une reconversion professionnelle se posent des questions sur la formation que tu suis.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Myriam Blanchard et je suis actuellement étudiante en licence professionnelle « métiers du livre : documentation et bibliothèques » à l’Université Rennes 2. Auparavant, j’ai travaillé comme documentaliste et animatrice culturelle dans des associations. J’ai une formation initiale en design et arts plastiques.

Quelle est  la formation que tu suis, quels sont les thèmes des cours, l’organisation ?

La licence professionnelle de Rennes 2 est organisée en alternance. Les étudiants suivent en moyenne une semaine de cours par mois de septembre à mai (420h de cours en tout), et deux semaines de stage. On a aussi une semaine par mois d’ « autoformation » pour faire du travail personnel.

Cette formation propose à la fois des cours relativement théoriques et d’autres plus techniques ou portant sur l’environnement professionnel des métiers concernés. Les cours principaux : littérature jeunesse et animation, histoire du cinéma, économie du livre, la musique en bibliothèque, analyse des publics, veille et recherche documentaire, utilisation d’un SIGB, publication numérique, indexation (Dewey et Rameau), management, valorisation des ressources numériques, maîtrise de l’information (formation aux usagers), environnement juridique et institutionnel (droit d’auteur, fonction publique), anglais. Nous rencontrons aussi des intervenants professionnels, qui partagent leur expérience sur le terrain.

Certains cours portent plus sur les bibliothèques territoriales, d’autres sur les BU, centres de documentation, voire archives.

Pour ton alternance, peux-tu nous expliquer quel est ton sujet de stage ?

Mon projet de stage porte sur la valorisation des collections en langue bretonne dans les médiathèques de Brest, principalement en secteur jeunesse. Je réalise mon stage au sein de l’équipe du département Patrimoine, Mer, Bretagne de la médiathèque des Capucins, mais je travaille aussi avec des collègues des médiathèques de quartier (Bellevue, Lambézellec, Les Quatre Moulins) où l’on trouve également des livres en breton pour la jeunesse. Ce projet de stage est en effet transversal au réseau, et est porté par la dynamique résultant de la coordination langue bretonne du réseau des médiathèques de Brest.

Mes missions sont principalement de faire un état des lieux des collections jeunesse en breton dans ces quatre médiathèques, de relever les besoins concernant la valorisation de ces collections, et de faire des propositions pour résoudre les problèmes soulevés par les collègues et améliorer la visibilité de ce fonds.

Et quels sont les éléments qui te plaisent dans la structure où tu es en alternance ?

Le principal avantage pour moi de faire ce stage aux Capucins est d’apprendre comment fonctionne une grosse structure, car j’ai surtout travaillé dans des petites bibliothèques ou centres de documentation auparavant. Aux Capucins, tout le monde est amené à travailler sur les différents postes d’accueil du public : accueil général, arts et littérature, jeunesse, patrimoine, mer, Bretagne, vie et citoyenneté, numérique et jeux. J’ai pu apprendre beaucoup de choses différentes, à côté de mon projet de stage. J’apprécie aussi beaucoup le dynamisme des équipes, aux Capucins et dans les autres médiathèques où j’ai rencontré des collègues. C’est très intéressant de travailler avec autant de professionnels différents, tous passionnés par leur métier, et très sympathiques, même si j’ai parfois du mal à retenir tous les prénoms.

Par la suite, tu te verrais travailler dans quel type de structure ?

Dans l’idéal, j’aimerais travailler dans une bibliothèque de petite taille, faisant partie d’un réseau, comme une bibliothèque de quartier. J’aime la dimension de proximité de ces bibliothèques, le fait de faire partie de la vie d’un quartier, et je pense que le fonctionnement en réseau apporte beaucoup à une structure.

Quels sont les sujets qui te tiennent particulièrement à coeur en tant que professionnelle ?

Ce qui me plaît le plus dans les métiers de bibliothèque est la relation au public. J’ai toujours été intéressée par les notions d’éducation populaire et de pratiques participatives, et ce sont des éléments que j’aimerais développer professionnellement.

Fais-tu parti de réseaux professionnels ou associatifs ?

Depuis quelques mois, je fais partie du réseau Doc@Brest. Par ailleurs, je suis très impliquée dans la vie associative, notamment dans deux associations brestoises d’éducation populaire : Canal ti zef, une association de vidéo dont je suis administratrice depuis 3 ans, et qui organise tous les ans un festival de cinéma à Brest, le Festival Intergalactique de l’Image Alternative. Et Ekoumène,  qui gère un local associatif dans le  quartier des Quatre Moulins. Nous y organisons des événements divers, des foires aux livres, discussions, zones de gratuité, projections. Je suis aussi très régulièrement bénévole pour le Festival de Cinéma de Douarnenez, ces dernières années surtout dans l’équipe du journal.

Myriam, merci beaucoup d’avoir accepté de participer à cette interview, c’est vraiment un plaisir d’en savoir plus sur toi, découvrir à tes côtés la formation à Rennes (les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mai, foncez si vous êtes intéressé.e.s !) et tes engagements par ailleurs !

Pour contacter Myriam : https://lproeportfoliomyriamblanchard.wordpress.com/

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized, Vie du réseau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s