Valoriser ses collections au moyen d’outils du web 2.0 : retour sur le dernier atelier Doc@Brest

Le 21 mai, Doc@Brest proposait un « atelier-flash » d’une heure animé par 5 intervenantes du réseau, sur le temps du déjeuner à la Cantine numérique.

Après une brève présentation du réseau Doc@Brest et de l’atelier par F. Saint-Georges, 4 documentalistes ont montré l’usage qu’elles faisaient de deux outils du web 2.0, Scoop it et Pinterest, pour valoriser leurs collections. Puis une bibliothécaire de l’Université a apporté un éclairage sur l’aspect juridique de ces pratiques.

• Les documentalistes de la CCI Brest et de l’ADEUPa alimentent des portails de veille et des portails d’information sous Scoop it. Ils leur servent à publier de l’information au jour le jour sur des thématiques ciblées, à informer les usagers des dernières acquisitions ou des dernières publications de leur structure. Scoop it peut également être utilisé.

Exemples:
– A la CCI, le portail sur les algues en Bretagne
– A l’ADEUPa, une vingtaine de portails de veille thématiques sont alimentés quotidiennement, les nouvelles publications de l’ADEUPa sont valorisées ici, les nouveautés documentaires repérées par la documentation de l’agence sont recensées sur ce portail. A la demande d’un chargé d’études, la documentaliste passe ensuite la commande. Le portail mutualisé des publications des agences d’urbanisme a été créé en 2011 et il est particulièrement apprécié par les équipes des agences : il permet une bonne valorisation et un excellent référencement des publications.

• Les professeurs-documentalistes du collège Saint-Vincent et de la Maison Familiale et Rurale Iréo de Lesneven utilisent Pinterest pour informer les lecteurs des achats de livre. Pinterest leur sert également à effectuer une veille sur les dernières parutions et les acquisitions d’autres centers de ressources en collèges par exemple.

Exemples :
– Les tableaux du centre de ressources l’Iréo de Lesneven
– Les tableaux du CDI du collège Saint-Vincent

atelier_cantine

• Pour finir, Séverine Lepiouff, bibliothécaire au SCD de l’UBO a rappelé ce qu’est le droit d’auteur : « tout ce qui n’est pas expressément autorisé par l’auteur ou ses ayants-droit est interdit ». Ainsi, les usages d’« épinglage » d’une couverture de livre dans Pinterest, ou de « rescoop » d’un article (avec le titre, la photo, le chapô) dans Scoop it, sont « border line » au regard du droit d’auteur. Elle a donné quelques pistes pour respecter les règles…

10 participants ont assisté à cet atelier-flash#1 . Cette nouvelle formule « express », à l’heure de midi, a touché un public élargi, au-delà du réseau Doc@Brest. D’autres rendez-vous similaires pourraient être programmés prochainement (on attend vos propositions !)

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Retour sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s